Dossiers > Accueil

Communauté

Devenir membre

Le commentaire de texte (sujet n°3)


Sommaire


I / Que signifie

Cet exercice qui correspond au troisième sujet au choix du baccalauréat ne diffère pas fondamentalement de la dissertation. Il s’agit ici en effet de " commenter la dissertation d’un autre ". Nous vous rappelons l’intitulé de l’épreuve :
" Vous dégagerez l’intérêt philosophique de ce texte en procédant à son étude ordonnée ".
Lire attentivement cet intitulé est important. Il y a une dizaine d’années on vous demandait de " dégager l’intérêt philosophique du texte à partir de son étude ordonnée ". Cela signifiait, et c’est ce que vous pouvez lire dans diverses présentations de méthode que vous deviez faire l’exercice en 2 parties : une partie explication et une partie commentaire.
Le changement de l’intitulé n’est pas un simple effet de style, il signifie que vous devez avant tout expliquer le texte en suivant son ordre d’exposition. A partir de la session 2002, la consigne deviendra ainsi plus explicite encore, puisqu’elle sera la suivante :
« Expliquer le texte suivant : La connaissance de la doctrine de l’auteur n’est pas requise. Il faut et il suffit que l’explication rende compte, par la compréhension précise du texte, du problème dont il est question. »
Mais que signifie expliquer un texte ?
Expliquer c’est avant tout rendre raison des propos de l’auteur c’est à dire vous demander à chaque phrase et même à chaque mot " Pourquoi l’auteur dit-il cela et non autre chose ? ".
Il ne faut donc pas se contenter de répéter avec son propre vocabulaire ce que le texte dit sinon vous faites ce qu’on appelle une paraphrase.
Vous devez donc trouver tous les arguments qui vont dans le sens de ce que dit le texte.
Et si vous n’êtes pas d’accord ?
Il faut commencer par se dire qu’on ne peut critiquer une pensée qu’une fois qu’on en a saisi très précisément le sens et qu’on l’a exposé. C’est cet exercice qui vous est d’abord demandé. Vous pourrez alors, si vous avez de véritables arguments proposer une discussion avec l’auteur ou discuter certains présupposés ; mais ne vous mettez pas à commencer par critiquer car vous risquez de dévoiler votre non-compréhension du texte.
En résumé : vous devez vous approprier le texte comme s’il s’agissait de votre propre texte pour en saisir les enjeux et l’argumentation.