Dossiers > Accueil

Communauté

Devenir membre

Bonheur et imagination

" En t'opposant ainsi à ton imagination, tu la vaincras et tu ne seras pas emporté par elle. Mais, d'abord, ne te laisse pas prendre par sa vivacité ; dis : " Attends un peu, image; laisse-moi voir qui tu es, ce dont tu es l'image; laisse-moi t'éprouver ". D'ailleurs ne lui permets pas de se développer, de représenter toutes ses conséquences; sinon, elle s'en va en t'emportant où elle veut. Fais plus; fais intervenir contre elle une image halle et noble et chasse celle qui est sale. Et si tu prends l'habitude de t'exercer ainsi, tu verras ce que deviennent tes épaules, tes muscles, tes forces. Mais maintenant tu n'as que de belles paroles ; et rien de plus.
C'est l'ascète véritable qui s'exerce contre de telles images. Tiens bon, malheureux, ne te laisse pas emporter : grand est le combat, divine est l'œuvre pour la royauté, pour la liberté, pour le bonheur, pour le calme de l'âme. "

Epictète, Entretiens