Dossiers > Accueil

Communauté

Devenir membre

C'est en forgeant qu'on devient forgeron

" Sachant maintenant quel est le [mode de], connaissance qui nous est nécessaire, il nous faut traiter de la voie et de la méthode au moyen de laquelle nous arriverons à connaître d'une telle connaissance les choses qu'il nous faut connaître. Pour cela il faut remarquer tout d'abord qu'il ne s'agira pas ici d'une recherche allant à l'infini, c'est-à-dire que, pour trouver la meilleure méthode de recherche de la -vérité, on n'aura pas besoin d'une autre méthode pour rechercher cette méthode de recherche de la vérité ; et pour rechercher cette seconde méthode, on n'aura pas besoin d'une troisième, et ainsi à l'infini ; en effet, de cette façon on n'arriverait jamais à une connaissance de la vérité et même à une connaissance quelconque.
Il en est ici comme lorsqu'il s'agit d'instruments matériels, à propos desquels on pourrait argumenter de la même manière. Car pour forger le fer on a besoin d'un marteau, et pour avoir un marteau, il est nécessaire de le faire. Pour cela on a besoin d'un autre marteau et d'autres instruments ; et pour avoir ceux-ci on a besoin de nouveaux instruments, et ainsi à l'infini. Or c'est bien en vain qu'on s'efforcerait de prouver de cette façon que les hommes n'ont aucun pouvoir de forger le fer. "

Spinoza, Traité de la réforme de l'entendement