Dossiers > Accueil

Communauté

Devenir membre

la dignité au bonheur

« Ce qui en toi tend au bonheur, c'est le penchant, ce qui restreint ce penchant à la condition d'être préalablement digne de ce bonheur c'est ta raison, et que tu puisses limiter et dominer ton penchant par la raison, c'est là la liberté de ta volonté […] Afin de savoir comment tu dois t'y prendre pour participer au bonheur et aussi pour ne pas t'en rendre indigne, c'est dans ta raison que tu trouveras la règle et l'initiation, ce qui signifie qu'il n'est pas nécessaire de dégager cette règle de ta conduite de l'expérience ou de l'apprendre par l'enseignement des autres, ta propre raison t'enseigne et t'ordonne exactement ce que tu as faire . Par exemple si un cas survient en lequel tu peux te procurer à toi ou à un de tes amis un grand avantage grâce à un mensonge finement médité, qui même ne t'oblige pas à faire tort à qui que soit, que te dit ta raison ? Je ne dois pas mentir, si grand puisse être l'avantage qui peut être le mien ou celui de mon ami. Mentir est avilissant et rend l'homme indigne d'être heureux. »

Kant