Dossiers > Accueil

Communauté

Devenir membre

La vie et la mort: différence entre les lois vitales et les lois physiques

« En considérant sous ce rapport les lois vitales, le premier aperçu qu’elles nous offrent, c’est la remarquable différence qui les distingue des lois physiques. Les unes, sans cesse variables dans leur intensité, leur énergie, leur développement, passent souvent avec rapidité du dernier degré de prostration au plus haut point d’exaltation, s’accumulent et s’affaiblissent tour à tour dans les organes, et prennent, sous l’influence des moindres causes, mille modifications diverses. Le sommeil, la veille, l’exercice, le repos, la digestion, la faim, les passions, l’action des corps environnant l’animal, etc., tout les expose à chaque instant à de nombreuses révolutions. Les autres, au contraire, fixes, invariables, constamment les mêmes dans tous les temps, sont la source d’une série de phénomènes toujours uniformes. Comparez la faculté vitale de sentir à la faculté physique d’attirer, vous verrez l’attraction être toujours en raison de la masse du corps brut où on l’observe, tandis que la sensibilité change sans cesse de proportion dans la même partie organique et dans la même masse de matière. »

Bichat, Recherches physiologiques sur la vie et la mort