Dossiers > Accueil

Communauté

Devenir membre

Peut-on être historien du présent ?

" C'est dire qu'il faudra un hasard heureux, une chance exceptionnelle, pour que nous notions justement, dans la réalité présente ce qui aura le plus d'intérêt pour l'historien à venir. Quand cet historien considérera notre présent à nous il y cherchera surtout l'explication de son présent à lui et plus particulièrement de ce que son présent contiendra une nouveauté. Cette nouveauté nous ne pouvons en avoir aucune aujourd'hui, si ce doit être une création. Comment donc réglerions ns aujourd'hui sur elle pour choisir parmi les faits ceux qu'il faut enregistrer ou plutôt pour fabriquer des faits en découpant selon cette indication la réalité présente? Le fait capital des temps modernes est l'avènement de la démocratie. Que ds le passe, tel qu'il fut décrit par les contemporains ns en trouvions des signes avant coureurs, c'est incontestable, mais les indications peut être les plus intéressantes n'auraient été notés par eux que s'ils avaient su que l'humanité marchait ds cette direction, or cette direction de trajet n'était pas plus marque alors qu'une autre, ou plutôt elle n'existait pas encore, ayant été crée par le trajet lui même, je veux dire par le mvt en avant des hommes qui ont progressivement conçu et réalisé la démocratie. Les signes avant coureurs ne sont dc à nos yeux des signes que parce que ns connaissons maintenant la course, parce que la course a été effectue. Ni la course, ni sa direction ni par conséquent son terme n'étaient donnes qd ces faits se produisaient: dc ces faits n'étaient pas encore des signes "

Bergson