Dossiers > Accueil

Communauté

Devenir membre

Comment une éducation ? la liberté est-elle possible ?

« La soumission de l'élève est ou bien positive: il doit faire ce qui lui est prescrit, parce qu'il ne peut pas juger par lui-même et que la simple faculté d'imitation persiste encore pour lui- ou bien négative : il doit faire ce que veulent les autres, s'il veut qu'? leur tour ceux-ci fassent quelque chose pour lui plaire. Dans le premier cas il est exposé ? la punition, dans le second ? ce que l'on ne fasse pas ce qu'il veut ; en ceci bien qu'il puisse déj? penser, il est toutefois dépendant de par son plaisir. Un des plus grand problèmes de l'éducation est le suivant : comment unir la soumission sous une contrainte légale avec la faculté de se servir de sa liberté ? Car la contrainte est nécessaire! Mais comment puis-je cultiver la liberté sous la contrainte ? Je dois habituer mon élève ? tolérer une contrainte pesant sur sa liberté, et en même temps je dois le conduire lui même ? faire un bon usage de sa liberté. Sans cela tout n'est que pur mécanisme et l'homme privé d'éducation ne sait pas se servir de sa liberté. Il doit de bonne heure sentir l'inévitable résistance de la société, afin d'apprendre qu'il est difficile de se suffire ? soi-même, qu'il est difficile de se priver de d'acquérir, pour être indépendant. »

Kant, Réflexion sur l'éducation