Dossiers > Accueil

Communauté

Devenir membre

Pour déterminer ce qu'est le droit, il faut se tourner vers la raison

« Qu'est-ce que le droit ? Cette question pourrait embarrasser le jurisconsulte autant que le logicien est embarrassé par la question - Qu'est-ce que la vérité ? - au cas où le premier ne veut pas tomber dans la tautologie et, au lieu de présenter une solution générale, renvoyer aux lois d'un certain pays à une certaine époque. Ce qui est de droit, c'est-à-dire ce que disent et ont dit des lois en un certain lieu et à une certaine époque, il peut assurément le dire. Mais la question de savoir si ce qu'elles prescrivaient était juste et celle de savoir quel est le critère universel auquel on peut reconnaître le juste et l'injuste lui resteront obscures, s'il n'abandonne pas quelques temps ces principes empiriques et ne cherche pas la source de ces jugements dans la simple raison (quoique ces lois puissent de manière excellente lui servir en ceci de fil conducteur), afin d'établir une fondation pour une législation empirique possible. Une science simplement empirique du droit (...) est une tête, qui peut être belle ; mais il n'y a qu'un mal : elle n'a point de cervelle. »

Kant, Doctrine du droit